Calendrier

Parcours croisés de deux historiens modernistes du Roussillon : Alicia Marcet Juncosa et Michel Brunet

x

Journée d'hommage à Alicia Marcet et Michel Brunet
Parcours croisés de deux historiens modernistes du Roussillon.

Samedi 23 juin 2018, aux Archives Départementales, de 8h30 à 18h00

Programme de la journée : 

8h30 | Accueil du public.
9h00 | Introduction de la journée par Nicolas Berjoan (UPVD).

Demi-journée dédiée à l’oeuvre de Michel Brunet | Présidence : Alain Ayats
• 9h30 | Peter McPhee (Université de Melbourne) : La longue Révolution (1780-1850) dans l’oeuvre de Michel Brunet.
• 10h15 | Serge Brunet (Université Montpellier III) : Michel Brunet : le miquelet. Une histoire innovante et rebelle des sociétés
pyrénéennes.
• 10h45 | Josep Maria Puigvert (Universitat de Girona) : La parroquia rural dels segles XVIII i XIX en l’obra de Michel Brunet.
• 11h15-12h | Échanges publics.
12h-14h : déjeuner libre

Demi-journée dédiée à l’oeuvre d’Alicia Marcet | Présidence : Aymat Catafau
• 14h00 | Jean Sagnes (UPVD) : Souvenirs sur la carrière d’Alice Marcet enseignante-chercheuse à l’Université de Perpignan.
• 14h30 | Joan Peytaví Deixona (UPVD) : Alicia Marcet. L’histoire catalane moderne avec le Nord pour centre.
• 15h00 | Michelle Pernelle (directrice des Archives municipales Camille Fourquet de Perpignan) : Alicia Marcet passeuse de
savoir(s).
15h30-16h : pause
• 16h00 | Sylvie Caucanas (conservatrice générale, ancienne directrice des Archives départementales de l’Aude) : Historiens et
archivistes : complicités et amitiés.
• 16h30 | Alain Ayats (docteur en histoire) : Alicia Marcet et Michel Brunet, historiens et citoyens.
Conclusion
• 17h00 | Marc Conesa (Université Montpellier III) : Conclusions.
• 17h30-18h00 | Échanges publics.

 Il sera également présenté l'ouvrage posthume de Michel Brunet : La Terreur en Rousillon et ce qui s'ensuivit (1793-1794)

Michel Brunet n’aura pas eu le temps de mettre la toute dernière main à l’ouvrage La Terreur en Roussillon 1793-1794 sur lequel il a travaillé aux Archives Départementales des Pyrénées-Orientales de 2013 à 2015. Mais l’écriture en était tellement avancée que le lecteur ne pourra que se réjouir de la parution de ce petit livre posthume, instructif et passionnant comme tous les autres ouvrages de l’historien.
La Terreur 1793-1794 est « plus qu’une autre période de l’histoire de France celle qui a laissé une empreinte d’effroi et d’horreur inégalée » (Books n° 89). Comment l’épisode a-t-il marqué le tout jeune département des Pyrénées-Orientales – dit encore Roussillon ?

Michel Brunet nous en donne les principales clefs :
- Sur le plan politique avec ses élus locaux bellicistes mais désarmés, ses représentants en mission se prenant pour des proconsuls, ses militaires (dont le général Dugommier) pas forcément en accord avec le Comité de Salut Public. Tous et chacun à la conquête du pouvoir, on l’aura deviné.
- Au quotidien, au plus près de la population, avec son lot de petits arrangements, de guerres, d’occupation armée dévastatrice, de jeux frontaliers, de dégâts, de pillages et autres prélèvements, dans une plaine du Roussillon transformée en champ de bataille.

Au moment où des historiens, comme l’américain Timothy Tackett, se penchent à nouveau sur le phénomène de la Terreur (peut-être inspirés par l’actualité ?), la recherche de Michel Brunet vient à point nommé apporter sa pierre à la longue, lente et difficile analyse historique d’une période aussi complexe.

 

La Terreur en Roussillon et ce qui s’ensuivit (1793-1794)
978-2-84974-264-8
112 pages
12 €

LaterreurenRoussillon

 

 

Retour