Si Dieu est une femme elle est romancière
Chelsea Cunningham
192 pages - 13€

 

Si dieu est une femme elle est romanciere

Zoé parle, elle se livre, raconte.
Adam l’écoute, il la perçoit, il l’analyse.
Zoé parle, elle raconte, elle charme aussi.
Au son de sa voix Adam voyage dans le temps, entre deux univers, le sien et celui de la jeune femme.
Zoé parle oui… mais se livre-t-elle vraiment ? 
Adam écoute, mais est-il  témoin ou acteur ? 
Tous deux cherchent à comprendre ; ils veulent des réponses, mais à quoi ?
Les confidences de Zoé ramènent Adam loin dans sa propre vie autant qu’elles le renvoient à son quotidien. Il navigue entre les femmes de son enfance et celles de son présent.
Ce roman d’un autre genre tient ses promesses et nous conduit sur un chemin à l’issue incertaine… et si celui qui parle était en fait celui qui ne livre rien…

 

 

« La vie est faite d’années perdues, de naufrages précipités par des non-dits ; des trahisons aussi en font partie… la laideur insurmontable nous guette et une médiocrité sans nom existe bel et bien, j’en sais quelque chose ».