Adrienne Cazeilles

Institutrice retraitée et jardinière en activité, comme elle aime ce définir elle-même, elle avait en 1977 publié ce texte magnifique “Quand on avait tant de racines”, suite à l’incendie qui ravagea 17 000 hectares dans les Aspres en 1976. Sans céder à la facilité du passéisme, elle y chante l’histoire inoubliable de sa terre à travers une vie quotidienne difficile et heureuse. Mais son chant est aussi un cri d’alarme pour attirer l’attention sur tous les dangers qui menacent plus que jamais l’Homme et la Planète.

Voici le seul résultat