Renat Botet

Renat Botet (Oreilla, Conflent, 1922 – Céret, 23 juin 2012) est un des chercheurs les plus fertiles de la langue catalane en Catalogne du Nord. Il travailla comme professeur, directeur théâtral, dialectogue et lexicographe du catalan. Son œuvre se trouve condensée en grande partie dans le Dictionnaire catalan-français (2001) et le Vocabulaire roussillonnais (1997). Il a participé à l’élaboration de l’Atlas linguistique des Pyrénées-Orientales (ALPO). L’écrivain nord-catalan Joan-Daniel Bezsonoff l’a qualifié de « homme délicieux, avec un sens de l’humour très paysan et une érudition universitaire.

Quand la guerre prit fin, il exerça comme maître d’école dans les Pyrénées-Orientales et, plus tard, comme professeur à Béziers, Albi, Narbona et Perpignan. C’est à ce moment qu’il entra en contact avec le docteur Henri Guiter, auteur de l’ Atlas linguistique des Pyrénées-Orientales (ALPO), un atlas linguistique qui prétendait recueillir le parler Roussillonnais moyennant des enquêtes auprès des locuteurs du territoire. Botet y a participé en enquêtant 16 villages du Conflent et du Vallespir entre 1947 et 1951. Les années suivantes il entra à l’Académie de Nice comme professeur de castillan et, après être destiné à Lézignan, il s’est installé définitivement à Céret, au lycée Déodat de Séverac et au collège auquel il fit donner le nom de son maître, Joan Amade.

Voici le seul résultat