Louis XIV et les Pyrénées catalanes de 1659 à 1681 : frontière politique et frontières militaires

35,00

ALAIN AYATS

880 p.

16 cm x 24 cm

Date de parution : Février 2002

UGS : 9782912966056 Catégorie : Auteur :

Louis XIV et les Pyrénées catalanes de 1659 à 1681: frontière politique et frontières militaires, est la version légèrement remaniée d’une thèse préparée sous la direction du professeur Anne Blanchard et soutenue à Montpellier en 1990. Cette thèse a obtenu en 1991 le ler prix de l’Association Vauban.
La période étudiée s’étend de 1659 (traité des Pyrénées), à 1681, avec la bénédiction de Mont-Louis, qui clôture la mise en place d’un réseau puissant de places fortes défendant la frontière de la nouvelle «Province du Roussillon», cœur géographique de ce travail.
L’objectif de cette recherche est de montrer comment l’instauration d’une frontière politique entre deux États n’a pas ipso facto tracé une frontière militaire se superposant à la première. Bien davantage, au cours de la période traitée, frontières politique et militaire n’ont quasiment jamais été superposées.
À un relatif abandon de la province par le pouvoir royal, succède une prise de conscience de la vulnérabilité du Roussillon, puis, petit à petit, de son intérêt stratégique. Les réparations et les aménagements réalisés dans l’urgence laissent alors la place à d’énormes chantiers : Perpignan, Mont-Louis, Collioure, Bellegarde, Prats-de-Mollo, Fort-les-Bains, Villefranche-de-Conflent, et dans une moindre mesure Salses, témoignent aujourd’hui encore de l’œuvre des « Ingénieurs du Roy », placés sous le contrôle et l’autorité de Vauban.
µCe livre retrace par ailleurs, dans le contexte de guerres franco-espagnoles examinées de près, l’incessante activité de Louvois et de son secrétariat d’État à la guerre, dans le but d’imposer en Roussillon une autorité pas toujours bien acceptée.

Vous aimerez peut-être aussi…